Anne-Laure Colmon

Peintre

Quand la peinture est un outil de vie…pour soi d’abord, puis pour l’autre et enfin pour être ensemble. Un outil pour sa vie, pour devenir et pour être…seul ou ensemble. Donner à voir mais surtout à se voir, mise en couleur, voyage interne, pour lequel sans cesse s’invente un code de couleurs.

Maladie mentale, souffrance psychique et moi l’éducatrice…la peinture sous le bras pour seul outil, côtoyant la folie au quotidien, la folie du quotidien. La peinture pour approcher l’autre, pour le faire se découvrir, pour le faire être et s’apprivoiser, l’apprivoiser, m’apprivoiser…La peinture pour m’approcher, me côtoyer…flirter avec la folie ; la mienne, la leur, la nôtre…La peinture sous le bras pour seul outil.

A partir d’un code de couleurs et de création de personnages, comment retranscrire la structure de l’être et son imprégnation profonde du monde dans lequel il évolue. Traitement à l’acrylique, l’aquarelle et la gouache ou encore à partir de collages et de bâtons d’huile, le plus souvent sur grand format, de sujets à la fois personnels et communs ; enfermement, fuite du temps, construction et déstructuration psychique….et ce n’est pas fini. L’absence de titres est un premier pas vers la liberté et le partage…comme un « être ensemble ».

Participations à Couleur jARTdin : 2018, 2019